Qui sommes-nous ?. Où sommes-nous ?. Que faisons-nous ?. Devenir dominicain. Dom&Go. Rechercher. Nous aider. Actualité. Prédication numérique. Nous contacter. Retraite dans la ville Facebook Nous contacter

Le couvent de Nancy propose depuis plusieurs années des missions paroissiales dans les diocèses de Lorraine. 

 

Nous avons pu ainsi déjà réaliser cinq missions dans les quatre diocèses lorrains de Metz, Nancy, Saint-Dié et Verdun. Après les premières expériences dans de petites villes des Vosges et de la Meuse, nous avons prévu cette année deux missions dans des villes plus importantes, Thionville et Nancy.

 

Au moment où je rédige cet article, la mission de Nancy n’a pas encore eu lieu (17 au 25 mai). Je ne vous parlerai donc que de la mission effectuée du 28 mars au 6 avril à Thionville par le frère Raphaël de Bouillé1 et moi-même.

 

Une mission demande une longue préparation avec le curé et l’EAP (équipe d’Animation Pastorale) de la paroisse. Nous sommes donc tout d’abord allés rencontrer les prêtres de l’archiprêtré de Thionville, pour leur exposer le style de mission paroissiale que nous souhaitions effectuer. Puis, nous avons rencontré les prêtres et les membres des EAP pour définir ensemble les priorités. Le fil conducteur de cette préparation était : qu’est-ce qui est important pour cette paroisse aujourd’hui ? Sept rencontres ont été nécessaires pour finaliser la mission de Thionville.

 

Le titre de la mission était : « Choisis la Vie » (une semaine pour vivre et transmettre la joie d’être aimé du Christ). Mgr Lagleize la lançait le vendredi 28 mars et la clôturait le dimanche 6 avril. Elle se déroula dans deux directions.


Une mission ad intra :
Chaque jour la mission offre des temps de prière, laudes et messe, permettant aux paroissiens de se rassembler. Chaque matin les frères initient une trentaine de personnes à la lectio divina (lecture méditative de la Parole de Dieu). Chaque après-midi est organisée en fonction des groupes rencontrés : lundi – les retraités, mercredi – les enfants, vendredi – les malades avec le sacrement des malades, samedi – les jeunes. Les frères novices et leur père-maître sont venus du couvent de Strasbourg nous prêter main-forte pour l’après-midi avec les enfants.

 

Chaque soir sont proposées des conférences grand public sur des thèmes différents : la vie, la mort et après…, la prière (avec l’intervention d’un couple de laïcs de Nancy), témoigner de sa foi, etc. Samedi, une soirée de prières sur la ville où tous étaient invités à venir prier aux intentions des personnes rencontrées lors de nos missions extérieures.

 

Une mission ad extra :
Après avoir formé un groupe d’une trentaine de volontaires à la mission de rue, les samedis 29 mars et 5 avril une vingtaine d’entre eux, de tous âges sont partis deux par deux dans les rues et sur les places de Thionville. Il s’agissait de se présenter comme catholiques, envoyés par le curé de la paroisse, et de recueillir les intentions de prières des personnes rencontrées. La petite appréhension du départ s’est vite dissipée et chacun fut heureux d’avoir pu parler de sa foi. Impossible de tout raconter mais une chose est sûre, tous les missionnaires ont été transformés par ces rencontres, par les échanges, par le partage de leur foi. Les missionnaires sont finalement les premiers évangélisés.

 

La mission de Thionville n’a pas été de tout repos, d’autant plus que les frères organisent ces missions en plus de leur ministère propre. Mais nous sommes heureux de cette initiative de notre couvent, qui semble répondre aux besoins de notre monde aujourd’hui. Cette mission a de plus été l’occasion de collaborer avec des frères du couvent de Strasbourg : les frères du noviciat ainsi que le frère Marie-Augustin. Je crois que cela est à encourager.

Partager à un ami




votre message a été envoyé