Dominicains
province de France
  Dominicains - Province de France > Réflexion > Études bibliques > La Bible Matrimoine
fr. Bernard Pineau Le fr. Bernard Pineau, du couvent de Tours, a été un grand voyageur. Il a vécu au Viêt-Nam, à Jérusalem, à Dakar... Passionné par la Bible et les Pères de l'Eglise, il est aussi en charge de la rubrique du "Saint du Jour" sur le site du Jour du Seigneur.
envoyer
 
mailto
 
print
 
grossir
 
r�duire
Partager cet article :
Comme le Serviteur souffrant

Le sommet de la prophétie du Second Isaïe est sa contemplation d'un mystérieux serviteur souffrant (ch. 52-53). Cette vision complète celle de Cyrus, le messie inattendu, instrument de Dieu avec son pouvoir royal fulgurant, par celle d'un serviteur de Dieu, humble et rayonnant, qui livre sa vie pour le salut de ses frères.

Serviteur souffrant ! L’expression est demeurée pour qualifier les authentiques témoins de Dieu en l'accomplissement de leur mission. Chacun peut penser à tel chrétien héroïque : laïc, époux, religieuse, prêtre, missionnaire ou évêque. En son temps des spécialistes en religion ont appelé le Pape Jean-Paul II "le serviteur souffrant" qui aura plus fait à la fin de son pontificat, marqué par l'épreuve, qu'au début où on l'acclamait comme le "sportif de Dieu".

Ce fut la gloire du deuxième Isaïe d'annoncer de la part de Dieu la destinée du serviteur souffrant qui, comme tel, fera œuvre de rédemption : « Objet de mépris, abandonné des hommes, homme de douleur, familier de la souffrance... Ce sont nos souffrances qu'il portait et nos douleurs dont il était chargé... Transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui et dans ses blessures, nous trouvons la guérison... Comme l'agneau qui se laisse mener à l'abattoir... il a été retranché de la terre des vivants... il verra la lumière et sera comblé... alors qu'il portait le péché des multitudes. »

Qui était-il pour le deuxième Isaïe ce pathétique serviteur souffrant ? d'abord selon un sens communautaire : Israël dans le mystère de sa destinée à travers les nations. D'exils en exodes, de pogroms en déportations, dans la permanence de la SHOAH, par sa foi indéfectible dans le Dieu de l'Alliance, Israël sera le "serviteur souffrant" porteur de la bénédiction promise à Abraham pour tous les peuples. Dans la vision chrétienne, il nous est donné de contempler le Serviteur souffrant, réalisé en plénitude, dans le Christ, le Fils de Dieu, le Rédempteur notre Sauveur.

Comme le Serviteur souffrant